Ancien bourgmestre de Saint-Léger, ancien haut cadre de l’intercommunale Idélux, Joseph Chaplier a une longue expérience de mandataire public et de montage de projets publics.

À 69 ans, même s’il sait que la liste MaYeur en face de lui sera particulièrement difficile à faire vaciller, Joseph Chaplier conserve l’enthousiasme intact pour mener une nouvelle campagne électorale: «Ce qui me réjouit, c’est que malgré le départ de personnalités de grande qualité comme Antoine Pechon, nous avons réussi à renouveler la moitié de nos candidats. Les sept dames qui forment notre équipe Écoute n’ont qu’une moyenne d’âge de 35 ans. Beaucoup veulent s’investir dans la vie publique, c’est bien», dit Joseph Chaplier.

Le leader de la liste Écoute met en avant les nombreux «droits d’initiative» que lui et ses colistiers ont pris pendant six ans. «À tel point que dans votre journal, le bourgmestre Alain Rongvaux nous a même qualifiés de minorité constructive», remarque Chaplier.

Si l’ancien bourgmestre se satisfait de «la qualité des services communaux rendus à la population de Saint-Léger et du soutien au monde associatif», par contre, il pointe de gros dysfonctionnements dans l’entretien du patrimoine existant: « L’entretien des trottoirs dans les cités, l’entretien des cimetières, le revêtement du hall des sports, l’absence de recherche d’énergie alternative pour le hall des sports alors que 75% de subsides d’Infrasports étaient disponibles, etc.».

À Châtillon, Joseph Chaplier déplore les retards importants, notamment dans la rénovation de l’immeuble Turbang et du cercle Saint-Pierre.

La liste «Écoute» à Saint-Léger se présente comme une liste d’ouverture alliant la créativité de la jeunesse et l’expérience, riche de compétences.

Seconde liste léodégarienne à se présenter aux élections communales d’octobre, «Écoute» affiche une liste majoritairement féminine. Soit 7 candidates et 6 candidats issus des trois entités de la commune. Leur moyenne d’âge s’établissant à 47 ans.

Pour Saint-Léger, on retrouve: Joseph Chaplier, ingénieur industriel retraité, 69 ans; Gauthier Detiège, gestionnaire diplômé de PTE, 21 ans; Patricia Lefèvre, bachelière en comptabilité-gestion et soins infirmiers, 35 ans; Sandrine Mottet, aide familiale, 50 ans; Claire Parmentier, bachelière en travaux publics-SPW, 50 ans; José Soblet, directeur retraité des Arts et Métiers de Pierrard, 67 ans et Jean-Louis Trinteler, employé retraité d’ORES, 73 ans.

Pour Châtillon: Céline de Ruette, master en droit, 31 ans; Vinciane Gigi, directrice d’école, 45 ans et Xavier Klein, opérateur de production, 38 ans.

Pour Meix-le-Tige: Jean-Marie Godard, électromécanicien retraité, 66 ans; Lucie Poncelet, enseignante en sciences, 34 ans et Sophie Simon, bachelière sage-femme, 30 ans.

Une liste largement renouvelée

Annonçant, comme on l’a écrit, une liste avec une majorité de femmes, «Écoute» est issue de l’équipe minoritaire lors de la précédente législature, mais largement renouvelée.

«Une liste avec une réelle vision du souhaitable pour la commune dans de nombreux domaines: le développement de l’habitat, la mobilité douce, la transition énergétique, le numérique, le développement économique, l’exploitation raisonnée des ressources naturelles, les soins de santé, une attention particulière aux attentes des jeunes et des aînés… Une liste d’ouverture alliant créativité de la jeunesse et expérience, riche de compétences dans des domaines très variés: travaux, développement économique, mobilité, enseignement, soins de santé, administration, finances, secteur associatif,. avec la volonté de développer une politique à la fois novatrice et responsable».

Sources : https://www.lavenir.net/cnt/dmf20180614_01183851/ecoute-de-la-creativite-de-l-experience

Visit Us On Facebook