Chatillon : de gros travaux pour qui et pour quoi ?

Bulletin 3

La commune réfléchit au devenir de bâtiments importants au cœur du village de Châtillon.

Toute la population est concernée : les enfants via l’école, les jeunes via le club des jeunes, les citoyens et le monde associatif via la salle de village, les personnes qui envisagent une nouvelle activité économique via les bureaux tremplin et le logement via la création de nouveaux appartements.

Les décisions à prendre concernant les 30 années à venir, il nous parait essentiel de vous en parler !

L’ancien magasin TURBANG

Le rez-de-chaussée sera affecté à des « locaux tremplins » et permettra ainsi de répondre à de nouveaux besoins économiques.  Il y a unanimité au conseil communal à ce sujet !

Par contre, le groupe MAYEUR souhaite transformer l’étage de ce bâtiment en salle de gymnastique pour l’école, ce qui pose, notamment, des problèmes de sécurité liés à la proximité de la grand-route.  À tel point que l’actuelle majorité envisage la modification de son tracé !

L’école communale

Pour répondre aux normes en vigueur, l’actuelle salle ne peut plus accueillir à la fois les cours d’éducation physique, la cantine scolaire et faire office de salle de village.

Plutôt que de faire se déplacer les enfants le long de la grand-route comme l’envisage le groupe MAYEUR, ECOUT@ propose de réserver à terme l’actuelle salle pour les cours de gymnastique et d’aménager les locaux de l’ancienne maison communale pour y installer la cantine de l’école.

Ainsi, toutes les activités scolaires seraient concentrées dans le périmètre direct de l’école.

LE CERCLE St PIERRE

Celui-ci a été repris par la commune sous la forme d’un bail emphytéotique signé avec le doyenné d’étalle.

La destination prévue par décision du conseil Communal du 30 avril 2013 était ainsi définie :

  • un local pour le club des jeunes qui n’en dispose plus à l’heure actuelle ;
  • une salle de village ;
  • des appartements à l’étage.

Les auteurs de projet ont estimé, sur la base d’un avant-projet déposé en janvier dernier, le coût des travaux à 1 000 000 € TVAC.

ECOUT@ a appris de diverses sources, notamment par les réseaux sociaux, que le projet initial avait été réduit à l’aménagement d’un local pour les jeunes et à la réalisation de trois appartements (estimation du coût : 800 000 €). 

Une confirmation officielle de cette modification a alors été demandée par ECOUT@.  Celle-ci lui a été apportée au conseil de ce 29 octobre.  Le débat démocratique a donc été réduit à une décision unilatérale et à une simple communication. Exit, donc, la salle de village !

ECOUT@ reste favorable à la réalisation des objectifs fixés au départ par le conseil communal tout en demeurant ouvert à la révision de ce projet dans le cadre du PCDR.